Publié le 1 octobre 2020

Pryntec et APRR ouvrent la première voie de covoiturage en France

Sur l’A48, et pendant 8 km entre le péage de Voreppe et la bifurcation 148/RN481, s’est ouverte la première voie de covoiturage en France. Fruit du partenariat entre APRR et Pryntec, on vous explique le fonctionnement et tout ce qui a été dit pendant la conférence de presse du 30 septembre 2020.

Une phase d’expérimentation sur l’A6

Tout à commencer par la volonté d’associer les savoir-faire de deux industriels bourguignons : Pryntec, constructeur et éditeur de solutions d’analyses vidéo ; et APRR, mastodonte de l’exploitation de réseaux autoroutiers en Europe.

Après une phase d’expérimentation sur l’A6 au niveau de Mâcon, la solution de comptage du nombre d’occupants dans les véhicules a fait ses preuves en conditions réelles :

  • Conditions météorologiques difficiles
  • Trafic fluide ou engorgé
  • À l’arrêt ou à haute vitesse
  • Tout format de véhicules

Et cela, malgré quelques surprises réservées par les usagers : pare-soleils, vitres teintés, pare-brises cassés, chapeaux, lunettes, casquettes ou encore masques de protection…

Une prouesse technologique

La solution de comptage du nombre d’occupants dans les véhicules a été développé sur-mesure par Pryntec. Nous avons réuni plusieurs technologies au sein d’un totem à installer sur le terre-plein central : capteurs LAPI, algorithmes de deep learning pour gagner en performance, et autres secrets de fabrication que nous ne pouvons dévoiler…

Pour finir, cette solution non-intrusive est respectueuse du RGPD.

Une sensibilisation nécessaire

Pour matérialiser cette nouvelle voie de covoiturage, un panneau signalétique a fait son apparition en France. Il s’agit d’un losange blanc sur fond bleu ou noir. Celui-ci s’affichera sur les panneaux lumineux de la voie de gauche lorsque le dispositif sera actionné.

Une fois activée, la voie réservée est ouverte à tous les véhicules contenant deux personnes ou plus, aux taxis avec ou sans client et aux véhicules dotés d’une vignette Crit’Air Zéro émission (100% électrique ou hydrogènes).

Pendant 6 mois, le groupe APRR n’effectuera aucun contrôle de sanction pour laisser le temps aux usagers de s’approprier ce nouveau dispositif. Passé ce délai, des contrôles seront effectués par les forces de l’ordre, seules habilitées à verbaliser les usagers.

Mais pourquoi une voie de covoiturage ?

APRR s’engage pour une mobilité durable afin de contribuer à la transition énergétique et lutter contre le dérèglement climatique. Cette voie de covoiturage va permettre de réduire l’autosolisme (fait d’être seul à bord de son véhicule), réduire l’impact du trafic sur l’environnement, limiter les coûts de la mobilité en les partageant et limiter les phénomènes de congestion.

Une question? Contactez-nous !

Crédit photo: Maël Vallat.